PAULINE DELLA PERA

Photo : Maxime Bertho

Formée comme médiatrice culturelle, c’est en travaillant dans une ruche d’art de Montréal que je développe ma propre pratique artistique, expérimente le dessin automatique et crée mes premières œuvres monochromatiques. De retour en France, je reprends l’apprentissage de la poterie amorcé pendant mon enfance et crée des sculptures et des objets en céramique qui racontent des histoires, détiennent des secrets. L’œuvre, l’objet deviennent un prétexte pour expérimenter avec la matière et initier un dialogue avec le monde qui m’entoure et ceux/celles que j’y rencontre.

Inspirée par la littérature, l’Histoire de l’art et les contre-cultures, j’aime rebondir entre noirceur, humour et poésie. Comme les contes de fées, mes créations sont porteuses de multiples interprétations, sombres et lumineuses à la fois. Comme nous, elles sont biscornues, troubles, un peu cabossées, mais aussi chargées d’une beauté que j’espère consolatoire.

There is a crack in everything ; that’s how light gets in. (Il y a une fissure en tout chose ; c’est ainsi qu’entre la lumière.) Leonard Cohen, « Anthem »

AGENDA 2022

  • Du 26 au 29 mai / Mains d’art – Prix Hélène Bertaux (exposition collective) / Saint-Michel-de-Chavaignes (72)
  • Du 3 au 5 juin / Rendez-vous aux Jardins (exposition collective) / Pontoise & Auvers-sur-Oise (95)
  • 19 juin / Clap’Arts Festival (exposition collective) / Montpellier (34)
  • 17-18 septembre / Art Val d’Oise (exposition collective) / Neuville-sur-Oise (95), avec La Réserve
  • Du 24 au 30 septembre / Salon International Arbustes (exposition collective) / Mantes-la-Jolie (78)

2020

  • Du 3 au 18 oct. / Artistes émergents (exposition collective) / Le Carreau de Cergy (95)